Sélectionner une page

La fatigue au travail est l’un des problèmes que rencontrent de nombreuses personnes. Ainsi, comme le démontre la science, dormir un peu pendant la journée procure un regain d’énergie, apporte aussi des bénéfices importants en terme cognitifs et de santé et en somme, améliore les résultats de votre entreprise.

Ceci étant dit, il faut savoir que, faire une sieste, ne vous apportera pas forcément des bénéfices. La sieste est une phase de sommeil qui ne dure pas longtemps. Vous pouvez la prendre entre 13 h30 et 15 heures. Par contre sachez-le pour un sommeil plus long vous développerez «l’inertie du sommeil» qui se traduit par une sensation de malaise et d’ivresse.

Maintenant une sieste combien temps ? Dans son livre «Take a Nap ! Change your life», Sara Mednick spécialiste du sommeil de l’Université de Californie estime, qu’une sieste de 30 minutes pose des problèmes et elle prend parfois du temps à «émerger».

Cependant, votre sieste peut aller jusqu’à 1h 30 (uniquement si vous travaillez de nuit) si vous êtes de ceux qui avez du mal à trouver du sommeil.

Pour ce qui est de la sieste courte durée, elle vous permettra de vous relancer, de se donner un petit coup de boost pour quelques heures et  vous redonnera un coup de pouce pour mieux vous concentrer et rester bien éveillé quelques heures supplémentaires. L’objectif ici étant de vous mettre en pause. Pour que ce type de sieste puisse marcher, les spécialistes vous conseillent de prendre par exemple un objet dans la main. Quand vous le laissez tomber, il sera temps de vous réveiller. Préférez donc un objet qui fera un bruit assez audible pour être certain de ne pas manquer le réveil.

Notez que la quantité d’heures ou de minutes n’est pas forcement liée à la qualité de sommeil.

Envie d’en savoir plus ?

Écrivez-nous, on se fera une joie de vous répondre !

2 + 2 =