Sélectionner une page

Ce n’est plus un secret de polichinelle, le sommeil est très important pour ta santé puisqu’il te permet de récupérer, tant sur le plan physique que psychologique. Cependant, nous ne sommes pas tous égaux face au sommeil; la durée idéale du sommeil est extrêmement variable d’un individu à l’autre et d’un âge à l’autre. Autrement dit, les individus n’ayant pas le même organisme, ne peuvent pas avoir une durée égale en terme de sommeil, ceci est valable qu’il s’agisse d’un jeune ou d’un adulte. Si le jeune et l’adulte ne peuvent pas avoir le même temps de sommeil, quel peut être la durée de sommeil chez un adulte ?

La durée idéale de sommeil est biologiquement différente pour chaque personne. La moyenne générale pour un adulte est de 7 à 8 heures, mais en réalité, elle varie entre 3 et 12 heures. Par ailleurs, plus nous vieillissons, moins nous avons besoin de dormir. Un bébé aura besoin, en moyenne, de 15 à 20 heures de sommeil contre 10 à 12 heures pour un enfant. En revanche, un adolescent aura normalement besoin de 9 à 10 heures et seulement 7 à 8 heures seront nécessaires à l’adulte. Ainsi donc, il y a lieu de constater qu’au fur et à mesure  que l’homme grandit, il y a une baisse considérable de temps de sommeil chez l’adulte.

Statistiquement cette situation peut s’expliquer par le trouble du sommeil chez l’adulte. Les troubles du sommeil touchent aujourd’hui environ 90% de la population adulte. Ils sont responsables d’un grand nombre de troubles de santé.  Le stress peut être responsable du trouble de sommeil chez l’adulte et inversement. Des problèmes de santé peuvent aussi augmenter le risque. D’autres facteurs sont aussi à prendre en considération comme la luminosité, les bruits ambiants, les repas (le contenu et le moment) et l’âge.

Les symptômes peuvent donc prendre la forme de difficultés à trouver le sommeil, de réveils trop fréquents, des difficultés à maintenir le sommeil, d’un sommeil non reposant et ainsi engendrer au cours de la journée : des maux de tête, de la fatigue, une baisse notable de l’attention, de la somnolence et une certaine irritabilité accompagnée de troubles de l’humeur.

 

La carence en sommeil peut être responsable d’accidents de voiture, de catastrophes industrielles :

Ex : challenger en 1986, Tchernobyl 1986 (travaille de nuit), la marée noire 1989…

 

 

Mais aussi de troubles métaboliques, et de problèmes cardiaques. De plus, les personnes en manque de sommeil ont un risque plus élevé de développer des maladies chroniques comme l’hypertension, le diabète, la dépression  et le cancer.

Pour prévenir les troubles de sommeil, mieux vaut se coucher à des heures régulières, pratiquer une activité physique, dormir dans un environnement calme, éviter les repas copieux et les substances excitantes comme le café ou le thé surtout avant de se coucher et privilégier une activité calme avant de se coucher.

Envie d’en savoir plus ?

Écrivez-nous, on se fera une joie de vous répondre !

9 + 9 =