Sélectionner une page

Si une bonne alimentation, une pratique régulière du sport sont autant d’éléments importants pour optimiser sa forme et être performant au travail, le sommeil quantitatif et qualitatif n’est pas en reste. La recherche scientifique couplée à des expériences en entreprise arrive à des conclusions similaires et équivoques : bien dormir favorise la productivité des personnes au travail. Ce constat a été directement adopté par de nombreux patrons dans le monde qui en ont fait une des habitudes dans leur firme respective. Dans cet article, nous nous intéresserons justement à ces entreprises novatrices et nous essayerons de comprendre pourquoi elles prennent ce risque. Pour ce faire nous essayerons d’analyser les résultats et évoquerons les témoignages des acteurs de la médecine et du monde de l’entreprise. Nous verrons en particulier le retour d’expérience des patrons qui permettent aux employés de se reposer entre deux horaires.

 

Si en France, la sieste au travail est encore taboue, de nombreux pays ont pris les devants. La routine a désormais une connotation purement positive et est même favorisée dans les entreprises étrangères. Pour confirmer cette tendance le journal le monde rapporte les propos du docteur Eric Mullens un somnologue et spécialiste du sommeil. Le médecin qui estime que dans la culture française la sieste est discréditée et considérée comme une perte de temps s’étonne de ce comportement de la société. Il défend l’aspect biologique de la sieste et estime que l’être humain ne soit pas capable de résister à ce besoin naturel du corps. En particulier, après le déjeuner au travail, il est difficile de se retenir. Il est donc courant de voir des employés somnoler au cours de l’après-midi.

C’est en tout cas ce que confirme au journal le figaro, Arianna Huffington qui est aussi la détentrice du journal The Huffington Post. Partisane de la sieste d’entreprise, elle autorise ses rédacteurs à utiliser des bulles de sieste pour récupérer en cours de journée. Même son de cloche chez la plus grande firme mondiale du web en l’occurrence Google. La célèbre entreprise dispose dans tous ses locaux d’une pièce spéciale pour se reposer en journée. Le cas du géant du web est typique de la démarche entreprise par de nombreuses boîtes américaines novatrices, celles qui osent. Et si on se fie aux propos du PDG de Novius, dormir pendant sa journée de travail est bénéfique à la fois pour le travailleur et pour l’entreprise. Un corps reposé est plus efficace, plus pragmatique et de façon générale plus productif. L’entreprise est l’une des seules à avoir fait le grand pas en prenant elle aussi une salle avec des meubles confortables dont le seul objectif est d’abriter les salariés qui désirent dormir quelques minutes. Cette démarche a un autre avantage, elle évite aux employés de tricher. En effet, des statistiques récentes rapportent que plus de 20% de français dorment quelques minutes en cachette sur leur lieu de travail.

Il convient néanmoins de rappeler que  faire une sieste flash ou sieste d’entreprise ne signifie pas dormir profondément. Pour le corps humain, dormir 5 minutes est largement suffisants. C’est la thèse que défend également la formation d’Aurore Figuière. Un tel repos est convenable pour recharger les batteries et terminer sa journée de travail dans une forme optimale.

Envie d’en savoir plus ?

Écrivez-nous, on se fera une joie de vous répondre !

3 + 10 =